Site Overlay

Remèdes naturels contre le mal des transports

Avec les départs en vacances et pour certains les retours -déjà- , nous avons pensé qu’il serait utile de vous parler un peu du mal des transports. Mais surtout de vous donner deux remèdes naturels pour le soulager ! 

Le mal des transports ronge près de 20% de la population et touche principalement les femmes et les enfants. On l’appelle d’une manière plus scientifique “cinétose” mais nous nous en tiendrons à la version la plus simple.

Alors, qu’est-ce qui cause ce fameux mal des transports et comment peut-on le soulager de manière naturelle ?

Famille départ en vacances

Qu’est-ce que le mal des transports ?

Le mal des transports est à la base provoqué par un décalage perçu par le cerveau entre la vue, l’ouïe et la perception du corps dans l’espace. On peut le ressentir aussi bien en voiture, en bus ou en bateau. Toutefois, il est plus rare qu’il se déclenche en train. 

C’est donc ce décalage qui va provoquer tous ces symptômes très inconfortables : malaises, étourdissements, nausées voire vomissements, maux de tête, sueurs froides, somnolence, bâillements, hypersalivation et hyperventilation.

Ces symptômes disparaissent soit après un temps d’adaptation soit une fois que le véhicule s’est arrêté.

 

Comment éviter le mal des transports ?

Bien choisir son siège

Le mal des transports étant provoqué par un décalage entre ce qui est perçu par les yeux et ce qui est ressenti par le corps, le choix du siège dans le véhicule va avoir une grande importance. Avez-vous remarqué que le conducteur ne souffre jamais du mal des transports? Effectivement, être assis à l’avant permet d’observer l’horizon plutôt que de voir les paysages défilés sur les côtés. La vue sera alors plus en adéquation avec le ressenti de notre corps ce qui limitera l’inconfort. La place du milieu sur la banquette arrière offre le même avantage.

 

Contrôler sa respiration 

Contrôler sa respiration est le moyen le plus naturel de lutter contre les symptômes du mal des transports. Cela permet principalement de se concentrer sur autre chose que son envie de vomir. A moins d’être sur l’autoroute, ouvrez les fenêtres du véhicule pour laisser entrer l’air

 

Utiliser des plantes

Certaines plantes comme le gingembre et la menthe poivrée ont la particularité de soulager les nausées. 

 

  • Le gingembre 

Grâce à ses principes actifs, le gingembre est un puissant antinauséeux. Il possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui protègent l’estomac et le foie. De plus, il a la capacité d’agir sur les récepteurs cérébraux qui provoquent le réflexe nauséeux.

Il permet donc de soulager les nausées du mal du transport ainsi que les nausées du début de grossesse ou celles causées par une chimiothérapie ou une opération chirurgicale.

La seule forme dont l’efficacité antinauséeuse a été prouvée par des études est la poudre, notamment en capsule. Prenez de 250 mg à 1 g de poudre de gingembre 1 heure avant le départ. Puis, répétez toutes les 4 heures, jusqu’à la disparition des nausées.

Le gingembre est déconseillé aux enfants de moins de 6 ans, aux personnes sous anticoagulants ainsi qu’en cas de calcul biliaire.

 

  • La menthe poivrée 

L’huile essentielle de menthe poivrée est efficace pour soulager les nausées ainsi que les maux de tête, deux symptômes du mal des transports. Cette plante est un stimulant hépato-pancréatique et un anti-spasmodique, d’où son effet apaisant sur les nausées et les vomissements. Déposez de 2 à 3 gouttes d’huile essentielle sur un morceau de sucre et laissez le fondre en bouche. Répétez ce processus jusqu’à 3 fois par jour maximum. 

L’huile essentielle de menthe poivrée est interdite aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes diabétiques et épileptiques.

 

Voilà, vous connaissez maintenant nos astuces pour partir en vacances sans trop vous inquiéter de votre mal des transports. D’ailleurs … vous pourriez profiter de vos vacances pour entamer une digital detox, non ?

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage !

Partagez sans modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *