Site Overlay

Ne lisez surtout pas cet article….

… en mangeant !

Outre le fait de manger sainement et équilibré, la façon de manger elle-même, a un impact sur notre santé. Notre vie trépidante favorise les déjeuners pris sur le pouce… Qui n’a pas pris un sandwich en allant faire une course sur la pause du midi, ou au comptoir d’un bistrot, l’œil rivé sur son smartphone, avant le rendez-vous de 13h… ?

Ces différentes situations ont des effets néfastes sur notre santé. Il est très important de prendre son temps pour manger, ne pas manger debout sans se laisser distraire par une activité parallèle.

manger en lisant

L’importance de la mastication

Le processus de digestion ne commence pas uniquement dans l’estomac. En effet, bien mâcher, permet une sécrétion de salive contenant de l’amylase, enzyme indispensable à la bonne digestion de l’amidon et de certains glucides.

Il va sans dire que la mastication sera d’autant plus efficace si nous ne sommes pas obligé d’avaler rapidement notre repas.

Bien mâcher, facilite donc le travail de l’estomac par le fait de la réduction de la taille des aliments et du commencement du processus de séparation des glucides. Cela évitera les sensations lourdeurs après le repas, ainsi que les reflux gastriques. De plus, cela évitera les ballonnements dus à la fermentation dans l’estomac, des aliments non suffisamment mastiqués.

Enfin, une bonne mastication minimisera le « coup de barre »  ou la somnolence lors de la digestion.

Le temps nécessaire

La « pause déjeuner » est à éviter : il lui sera préféré, un repas du midi !

Le cerveau prend également part à la digestion, il régule notre sentiment de satiété en fonction des signaux qu’il reçoit.

De manière inconsciente, il ne considère pas, un repas pris en moins de 15 minutes, comme un repas normal, mais plutôt comme un « en-cas ». Par ailleurs, l’estomac a besoin de temps pour que les signaux de début de digestion commencent à compter.

Le résultat d’un repas pris trop rapidement, se ressent sur la sensation de faim qui ne disparaît pas vite. Cela induit un comportement pouvant amener à manger plus ou prendre des aliments plus chargés en sucres. Attention donc aux formules sandwich-pâtisserie-soda !

Manger trop vite peut mener à ingérer trop de sucres (les dangers du sucres) et à manger de 40 à 50% de plus que notre besoin (relatif à la sensation de faim).

La bonne attitude

A force de courir après le temps, nous en venons parfois à manger en marchant ! Ou debout plutôt qu’assis !

La digestion et plus particulièrement le travail des intestins, nécessite un afflux sanguin plus important. Toute activité physique autre, même minime, comme marcher ou rester debout pénalise  ce processus.

Les effets indésirables se feront ressentir : digestion incomplète, impact sur la prise de poids, génération de stress supplémentaire

En outre, même les activités intellectuelles sont déconseillées pendant les repas. La distraction de la télévision, de la lecture ou du smartphone, perturbe le fonctionnement du cerveau qui ignore les signaux relatifs au repas au même titre que la problématique du temps évoqué plus haut.

En fin de compte, la culture française et celle de sa table ont des côtés positifs.

Manger avec des couverts, assis et plusieurs plats, impacte le temps du repas, son équilibre et également la digestion. Ces principes sont d’ailleurs énoncés pour expliquer notre taux national d’obésité inférieur à celui d’autres pays.

Alors la tradition a du bon !

Mangez tranquillement, assis, en toute convivialité et profitez, savourez… bref, combinez plaisir et santé !

Partagez sans modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *