Site Overlay

Les disques démaquillants lavables : une nouvelle façon de se démaquiller sans polluer la planète

En beauté, la tendance du zéro déchet a le vent en poupe, seulement vous n’êtes pas prêt(e) à changer de manière drastique vos habitudes. N’ayez crainte, aujourd’hui nous allons vous parler des disques démaquillants lavables, une astuce toute simple qui changera votre vie et vous permettra d’économiser de l’argent !

Les cotons démaquillants jetables en quelques chiffres :

Afin de vous faire réaliser à quel point les cotons jetables sont polluants, nous allons faire une mise en situation accompagnée d’un petit calcul.

Mise en situation : Vous êtes une femme (ou bien un homme) qui aime prendre soin de soi : bien coiffé(e), bien habillé(e) et surtout bien maquillé(e). Donc, qui dit maquillage, dit démaquillage. Disons que vous vous maquillez tous les jours et que vous utilisez 2 cotons (à usage unique bien entendu) pour vous démaquiller chaque jour. Une année comprend 365 jours, si l’on multiplie cela par le nombre de cotons utilisés/jour nous totalisons plus de 700 cotons démaquillants jetés à la poubelle par an et cela seulement pour UNE personne !

Leur fabrication : Selon le WWF , le coton est l’une des cultures qui consomment le plus de pesticides, et surtout d’eau ! (il faut au minimum 5 000 litres d’eau pour fabriquer 1 kilo de coton, aberrant non ?)

Nous vous épargnerons donc les calculs pour leurs utilisations dans le monde et sur plusieurs années, les chiffres vont nous effrayer plus qu’autre chose.

Notre solution : les disques démaquillants lavables !

Voici notre alternative aux cotons à usage unique. Les disques démaquillants lavables !

Fabriqués pour durer et réalisés en coton bio, bambou ou autre fibre végétale, ils s’utilisent une fois puis se lavent en machine. Associé à votre démaquillant habituel, le disque démaquillant lavable nettoie efficacement et en douceur tous types de maquillage. Grâce à cela, plus la peine de racheter à chaque fois un paquet de cotons, vous pouvez garder ces disques démaquillants lavables jusqu’à usure totale.

Le point écolo :

Avec les cotons démaquillants jetables, il faut racheter un paquet environ tous les deux mois voir tous les mois (avec en plus de ça, un emballage en plastique ce qui n’est pas tip-top…). A contrario, les disques démaquillants lavables sont achetés une bonne fois pour toutes, et c’est terminé.

Comment choisir son disque démaquillant ?

Avant d’acheter ses disques démaquillants lavables, de nombreuses choses sont à prendre en considération pour faire le meilleur choix.

Voici les principaux critères qui vous permettront de choisir vos disques :

  • Nature des fibres ou des tissus : Si vous avez une peau sensible, évitez les produits nocifs que l’on retrouve dans les produits bas de gamme. Préférez des matières comme le coton ou le bambou naturel, pour cela rien de plus simple, parcourez les descriptifs ou recherchez les annotations (100% naturel, BIO, BPA-FREE,…).
  • Température et type de lavage : Attention, les disques démaquillants ne se lavent pas tous à la même température. Il est primordial de respecter les préconisations de lavage du fabricant, au risque d’abîmer les tissus ou fibres de vos disques (et donc de réduire leur durée de vie).
  • Sac de lavage / Sac à linge : Bien entendu, il ne faut surtout pas mettre vos disques démaquillants sales directement en machine au risque de les retrouver éparpillés, ou pire, bloqués dans la pompe d’évacuation de l’eau ! La majorité des vendeurs de disques démaquillants fournissent un sac de lavage qui vous permettra de regrouper et sécuriser vos disques.
  • Diamètre du disque à démaquiller : Soyez vigilant(e) et jetez bien un coup d’oeil aux dimensions des disques que vous prévoyez d’acheter. Un disque démaquillant fait entre 8 et 9 centimètres de diamètre en temps normal, les tailles inférieures seront donc peu pratiques et vite usées.
  • Pour quelles parties du corps sont-elles faites ? Très souvent, les disques démaquillants sont utilisés pour le visage, les lèvres, le contour des yeux et le cou. Il est tout de même important de vous assurer de l’usage que vous allez en avoir, et ce pourquoi elles ont été fabriquées.

Adoptez donc la nouvelle tendance zéro déchet et faites des économies !

Partagez sans modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *