Site Overlay

Comment faire baisser son cholestérol Naturellement ?

Le cholestérol est une substance graisseuse produite naturellement par notre corps.

Une partie est bonne pour la santé (HDL), l’autre non (LDL). Le tout est de garder un niveau adéquat de bons cholestérols et d’avoir un niveau bas de mauvais cholestérol.

Les causes d’un excès de cholestérol :

  • Facteurs alimentaires : Une alimentation trop riche en graisse saturée provenant des graisses animales de certaines viandes et des dérivés gras du lait a une influence directe sur le taux de cholestérol
  • Facteurs génétiques et héréditaires : Avec par exemple l’hypercholestérolémie, on retrouve souvent plusieurs cas au sein d’une même famille.
  • Certaines maladies du foie, des reins ou de la thyroïde qui favorisent une élévation du taux
  • Certains médicaments comme les diurétiques, les anti-acnéiques, les contraceptifs oraux, ou la cortisone qui peuvent être directement responsables de taux élevés de cholestérol

Voici quelques étapes que vous pouvez suivre pour diminuer votre cholestérol naturellement.

Méthode 1 : Avoir un régime alimentaire anti-cholestérol

Eviter les fritures et la consommation de charcuterie

Bourrées en graisses saturées, les fritures et la charcuterie, consommées de manière régulière, sont responsables de la hausse du mauvais cholestérol. Ils favorisent les soucis cardio-vasculaires.

Miser sur les antioxydants

Les antioxydants permettent de diminuer le mauvais taux de cholestérol (LDL) en empêchant l’oxydation des graisses qui peuvent avoir un impact négatif sur les vaisseaux sanguins. La vitamine C (épinard, kiwi, orange), les flavonoïdes (thé vert, pomme, citron), les caroténoïdes (abricot, carotte, mangue) ou encore la vitamine E (huile d’olive, d’avocat, de noix) sont de puissants antioxydants. Mais le fruit reconnu pour sa très grande concentration en antioxydants est le Noni, c’est un fruit utilisé par les Polynésiens depuis plusieurs décennies. En plus de cela, le noni est utilisé pour traiter différents maux. (Vous pouvez vous référer sur le livre : Noni, Morinda citrifolia de J. Westendorf et C. Mettlich).

Favoriser les bonnes graisses

Privilégiez les aliments riches en oméga 3 qui ont l’avantage d’augmenter le bon cholestérol (HDL) aux dépens du mauvais LDL). Vous en trouvez dans des poissons gras tels que le saumon ou le hareng, mais aussi dans certaines huiles comme le colza ou de noix.

Eviter les plats préparés

Pratiques, il ne faut pourtant pas en abuser… Les plats préparés sont la plupart du temps conçus avec des acides gras trans et des huiles hydrogénées qui favorisent le mauvais cholestérol.

Consommer plus de poisson et de viande blanche

Le poisson et les viandes blanches comme le poulet ou encore la dinde ont l’avantage d’être pauvres en graisses. A consommer davantage que la viande rouge.

Choisir les bons modes de cuisson

Cuisiner avec le moins de matière grasse possible permet de limiter le mauvais cholestérol. Optez donc pour la cuisson à la vapeur, à l’eau ou au four.

Méthode 2: Envisager un changement de mode de vie

Faites de l’exercice régulièrement

Des exercices physiques standards sont souvent un bon moyen de réduire son cholestérol naturellement. Une simple promenade de 30 min tous les jours, 5 jours par semaine vous sera très bénéfique. Si vous n’avez pas le temps d’aller à la gym, prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur.

Eviter de fumer et de boire trop d’alcool

Certains disent que l’alcool aide à faire baisser le cholestérol, mais seulement si vous en buvez avec modération. Si vous ne buvez pas beaucoup, vous ne devez pas commencer à boire simplement pour réduire votre taux de cholestérol, suivez plutôt un bon régime alimentaire.

Déterminer le moment où vous devez parler à votre médecin.

Si vous avez peur que votre taux de cholestérol ne soit très élevé, parlez-en à votre médecin. Cela ne vous rendra pas malade, mais si vous avez un régime alimentaire riche en viande rouge, fromage, chips, cookies ou tout autre aliment mauvais pour la santé, c’est un indicateur.

Votre médecin vous fera faire des examens et vous donnera des recommandations basées sur les résultats d’une prise de sang.

Partagez sans modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *